Général :
  Art & Démo
  Transferts
  Les dogmes
  Les notes

Histoires :
  Redevance TV
  SFR vs SCR

Les machines :
  Commodore 64
  Différents CPC

Langue en vrac :
  Cédérom
  La "flashouille"
  Citations
  Citations (moi)

Bonus Tracks :
  Climax (Part 1)
  Climax (Part 2)
  Climax (Part 3)
  Climax (Part 4)
  CAT de l'AE05

Pages ratées
  Introduction
  SAS strike force
  Shadow Dancer
  Jim Power
  Mythos
  Dominator
  Galaxy Force
  Teenage Queen
  Mortevielle
  Relief Action
  Asalto y castigo
  ISS
  Face Hugger
  Batman Forever
  Palettes de porc
  Hall of Shame

Les pages ratées de l'histoire du CPC
écrit le 15/03/2008, révisé le 30/06/2012

Enquête sur le meurtre du Shadow Dancer
(Shadow Dancer / par US Gold - 1991)

Cette très belle image de ce très bon jeu arrive en ouverture, à son lancement :

Mais cette image, bien que globalement belle me gênait sur plusieurs points. Tout d'abord, le plus visible était l'antialiasing autour du texte. Même un effet artistique amènera difficilement à choisir un bleu pour fondre une couleur jaune vers une couleur rouge. Un gros plan (celui du haut) est visible ci-dessous.

D'autre part, l'éclairage de l'armure semblait "éclaircir" le rouge avec ce même bleu... cela n'est pas plus logique (voir gros plan du bas).

J'ai ensuite trouvé douteux le lissage des couleurs au niveau des drapés du vêtement. J'ai rarement vu un dégradé de bleu passant les couleurs successives : 0, 1, 2, 20, 26. Il y a une absence de couleur intermédiaire. Cet aspect est plus contestable, en revanche. Car après tout, on a bien vu des horreurs sur d'autres écrans, cet écran se tient encore pas trop mal...

Mon dernier constat a été que l'image ne dénombre que 15 couleurs sur les 16 possibles. On n'est certes pas obligé de se forcer à remplir avec tout ce qu'on peut, mais compte tenu des autres observations, ça donne un os à ronger. En explorant la mémoire, on voit effectivement d'une part que l'image contient bien 16 encres différentes, dont le bleu foncé en double (couleur basic 2), mais d'autre part, en lançant le jeu, au moment où l'image disparaît, on a le temps d'apercevoir une autre palette de couleurs qui semble améliorer le lissage du texte.

L'image ci-dessus à droite montre l'image avec la seconde palette.

Parmi les différences, on peut voir que le titre est plus sombre, mais que l'antialiasing du titre fonctionne. D'autre part, du vert vient habiller les immeubles, créant un artéfact vert dans les vêtements. Ensuite, la manche de l'armure s'est assombrie en la glissant vers le noir.

On peut donc voir que cette palette de 16 couleurs n'est pas non plus la bonne.

J'ai donc ensuite cherché à tâtons une autre palette qui pourrait combiner les avantages des 2 palettes : lisser le texte et avoir des vêtements correctement rendus.

Ci dessous, voilà 2 propositions parmi lesquelles je vous laisse choisir. La première est plus fidèle à l'image que l'on connaît, la seconde est globalement plus sombre.

Cette 3ème solution est probablement un compromis. J'ai pris la liberté d'améliorer un peu l'antialiasing du texte en dégrandant le jaune vers des teintes bleues du ciel (et non noir comme à l'origine).