Général :
  Art & Démo
  Transferts
  Les dogmes
  Les notes

Histoires :
  Redevance TV
  SFR vs SCR

Les machines :
  Commodore 64
  Différents CPC

Langue en vrac :
  Cédérom
  La "flashouille"
  Citations
  Citations (moi)

Bonus Tracks :
  Climax (Part 1)
  Climax (Part 2)
  Climax (Part 3)
  Climax (Part 4)
  CAT de l'AE05

Pages ratées
  Introduction
  SAS strike force
  Shadow Dancer
  Jim Power
  Mythos
  Dominator
  Galaxy Force
  Teenage Queen
  Mortevielle
  Relief Action
  Asalto y castigo
  ISS
  Face Hugger
  Batman Forever
  Palettes de porc
  Hall of Shame

Les pages ratées de l'histoire du CPC
écrit le 22/03/2008, révisé le 30/11/2015

Galaxy Force pas trop...
(Galaxy Force / par Activision - 1988)

Il aura vraiment fallu que je lance l'original pour le croire. Malgré une jaquette très honorable (ci-contre à droite), Activision a osé vendre ce truc (écran d'intro ci-dessous) :

Probablement par faiblesse, j'ai presque pensé à un bug. À vrai dire... c'était la facilité de supposer que toute l'image est pourrie et qu'il ne faut pas chercher. Donc en fouinant, on se dit : "Ah, mais c'est juste le vert qui déconne ! il casse tous les dégradés !". Possible. Essayons donc de corriger ce problème de pallette :

Il faut reconnaître que c'est tout de suite beaucoup mieux. Mais c'est pas encore complètement ça. D'une part ça n'a pas l'air très controlé, et d'autre part, ça foire les couleurs du logo. Là, mon petit doigt me dit qu'il ne faut pas chercher trop loin. En fait, y'a un gars qu'est arrivé après avec un sprite de nouveau logo et une nouvelle palette, et il a imposé sa palette pour que la charte graphique d'activision n'en prenne pas un coup, du coup, tous les antialiasings pas retouchés du vaisseau seraient devenu horribles. Simple supposition. Mais ça n'explique pas pourquoi les couleurs de l'image ne sont pas vraiment idoines.

J'avoue avoir passé du temps à essayer quelques palettes de couleurs , partant de la base de la jaquette (oui, c'est vrai, on dirait pas, finalement). En voici quelques unes :

J'avoue que maintenant que je sais de quoi est faite l'image (car j'ai déjà lu la fin de l'article), je suis assez content de ces palettes, car ce n'était pas gagné. Mais vous conviendrez comme moi, que même si on peut préférer ça à l'original allégé du vert, ça semble toujours pas parfait... Et je pense que j'étais avantagé sur ce point, car je ne savais pas encore qu'il était impossible de trouver LA bonne palette...

Je dois dire que cette image m'a hanté quelques nuits avant que je ne découvre le poteau rose (amuse-toi à traduire ça avec BabelFish !). À force de chercher des couleurs justes qui me détruisaient une autre partie de l'image par principe de vase communiquants, j'ai finalement cherché où étaient les couleurs sombres et où étaient les couleurs claires sur la palette pour y voir plus clair (si j'ose dire)... vous me voyez venir ? J'ai rapidement découvert que cette image est en fait une image en niveaux de gris. Si par exemple on applique une palette de couleurs progressive en luminance (et sans se soucier des couleurs) on avait alors une image parfaite ! Démonstration sur un écran monochrome:


Ecran couleur > Ecran vert

Peut-être pas vous, mais moi, ça m'a pas mal calmé. C'est donc une certaine preuve que cette image n'est pas dédiée au CPC, mais bel et bien une fichier d'une autre planète qu'on a essayé de rentrer avec un marteau dans le CPC en bidouillant la palette. Donc je résume le mode de fabrication de l'image :

1 - On scanne en niveaux de gris une image à l'aide d'un scanner ou de je ne sais quoi, voire on transfert une image en niveaux de gris d'une autre machine.
2 - On s'arrange pour que les pixels aient une taille de CPC.
3 - On cherche à renfort de cerveau une palette qui serait pas trop dégueu (à défaut de pouvoir faire mieux, techniquement).
4 - On ajoute un logo qui ne respecte pas la palette de couleurs que le graphiste a cherché jour et nuits à la sueur de son front, payé à coup de pizzas, comme c'était parfois de coutume à l'époque.

Encore une fois, c'est vraiment navrant...